Trouver un installateur
près de chez vous

carte de France

Saisissez votre code postal :
 
Ou séléctionnez un département :

Newsletter ÉcoEnergie

Quelle solution pour
votre habitation

Rejoignez notre reseau

Vous êtes un professionnel qualifié dans les secteurs de l'isolation et des énergies renouvelables et souhaitez rejoindre notre réseau d'installateurs ?

Thermique

En relève de votre installation de chauffage ou dans le neuf, couvrez jusqu’à 60% de vos besoins en chauffage et en eau chaude.
systemes solaires combines

Comment fonctionne un sysème solaire combiné ?
  1. Rcapteur solaire thermiqueécupérer l’énergie solaire 
  • Des capteurs solaires, généralement positionnés sur votre toit, vont transformer l’énergie du soleil en chaleur grâce à un fluide caloporteur (en vert sur le shema ci-dessus) qui va monter en température lors de son passage dans les capteurs. Faites réaliser une étude précise pour l’implantation des capteurs. Elle se basera sur, votre région, l’orientation de votre maison, l’inclinaison de votre toit et la gêne éventuelle d’ombres portées.

  1. Sballon hydro-accumulationtocker et restituer la chaleur 
  • L’hydro-accumulation (schéma de droite) : La chaleur produite grâce au soleil va être stockée dans un ballon de tampon de 500 à 2000 l. Cette eau chaude (en jaune) servira à alimenter votre de réseau de radiateurs (radiateurs basse température si possible) ou un  plancher chauffant. L’eau chaude sanitaire (en rouge) sera produite dans un ballon immergé à l’intérieur du ballon de stockage ou par un échangeur de chaleur indépendant.

  • plancher solaire directLe plancher solaire direct (PSD), une innovation Française (schéma en haut à gauche) : Dans le neuf ou dans le cas d’une rénovation importante, vous pourrez installer un plancher solaire direct (PSD®). Ce système est très performant car il fonctionne à basse température et c'est le même fluide qui circule à la fois dans les capteurs et dans le plancher. Le plancher va à la fois stocker la chaleur et la diffuser tout au long de la journée. Un ballon sera installé pour stocker votre eau chaude sanitaire. Le plancher solaire direct (PSD®) vous permettra d’obtenir une chaleur douce et homogène tout en réalisant un maximum d’économies d’énergie.

  1. L’appoint toujours nécessaire 
  • Il peut être indépendant de votre installation solaire : un poêle, une cheminée, une pompe à chaleur ou une résistance électrique pour l’eau chaude sanitaire. Cette solution vous oblige à assurer vous-même la régulation de votre installation en déclenchant l’appoint quand celui-ci sera nécessaire. Ce type d’installation convient à de petites maisons situées dans des régions bien ensoleillées ou pour des résidences secondaires.
  • Il peut être couplé à votre installation solaire : une chaudière traditionnelle à gaz, au fioul, au propane ou électrique et certaines pompe à chaleur. Cette solution, entièrement automatisée, offre une grande souplesse d’utilisation. Un système de régulation, qui donnera la priorité au solaire, ajustera automatiquement le fonctionnement de l’appoint pendant les jours les moins ensoleillés de manière à assurer un confort constant tout au long de l’hiver. C’est la solution à retenir pour votre habitation principale.

  1. La régulation 
  • regulateur systeme solaireUne pièce maîtresse de votre installation, à la fois pour ajuster le fonctionnement de votre système d’appoint automatiquement, mais aussi pour gérer les surchauffes estivales des capteurs. Durant l’été, au moment où vous partez en vacances donc pendant la période où vos besoins en eau chaude et en chauffage sont les moins importants, les capteurs peuvent atteindre des températures très élevées et cela peut endommager votre installation. Les constructeurs ont des solutions pour éviter la surchauffe de l’installation : boucles de décharge, capteurs autovidangeables, système de refroidissement nocturne, circuit sous haute pression. 

Comment obtenir une efficacité optimale avec vos panneaux solaires ?
  • L’orientation des capteurs : plein sud pour un rendement maximum, mais sud-est ou sud-ouest sera aussi très bien.
  • La localisation des capteurs : sur un toit, en façade, en auvent, en terrasse ou au sol… le plus important est d’éviter les ombres portées d’autres bâtiments ou de végétaux.
  • L’implantation des capteurs : L’inclinaison des capteurs pour un usage toute l’année doit d’être d’environ 45° à plus ou moins 10°.

Comment dimensionner la taille des capteurs solaires et du ballon d'eau chaude ?
De 7 à 20 m², la surface de capteurs varie en fonction de :

  • L'ensoleillement de votre région
  • La surface de votre logement et la qualité de son isolation
  • Vos besoins en chauffage et en chaude sanitaire
  • les contraintes d’implantations des capteurs

Un calcul très précis est nécessaire pour déterminer la surface de capteurs dont vous aurez besoin. Seul un professionnel qualifié qui aura réalisé une étude préalable avec les logiciels adéquats, pourra vous orientez vers une solution adaptée à votre logement et à vos besoins.

Nos conseils pour faire les bons choix 
  • Des produits labélisés Solar Keymar ou CSTBat : choisissez des équipements conformes aux exigences des dispositions fiscales en vigueur. N’hésitez pas à choisir des équipements qui vont au delà de ces exigences. Ces labels attestent de la qualité, des performances et de la longévité des produits qui vous seront proposés.
  • Un installateur agréé QUALISOL: orientez-vous vers un installateur ayant souscrit la charte QUALISOL. Mise en place par l'association Qualit'EnR, elle comporte dix engagements de bonne pratique et de qualité du service rendu aux clients.

Quelles économies vous allez réaliser avec un système solaire combiné ?
  • Vous réaliserez jusqu’à 60% d’économies sur votre facture énergétique. L’étude préalable qui sera réalisée par votre installateur vous permettra de déterminer plus précisément le montant des économies que vous réaliserez.
  • Dans le cas d'une installation neuve avec un plancher chauffant, comptez 3€ à 6€/m²/an de facture énergétique.

Combien coûte un système solaire combiné ?
  • Dans le neuf : entre 150 et 180€/m² *
Ce montant comprend : les capteurs solaires, le ballon de stockage, le système de régulation, le chauffage d'appoint (votre ancienne chaudière par exemple), le circuit de distribution, les émetteurs de chaleur (radiateurs, plancher chauffant ou PSD), la production d'eau chaude sanitaire et l'installation. 

  • En rénovation, si vous avez déjà une chaudière et un réseau de chauffage en bon état : entre 70 et 100€/m² *
Ce montant comprend : les capteurs solaires, le ballon de stockage, le système de régulation, la production d'eau chaude sanitaire et l'installation. 

* Ces montants sont donnés à titre indicatif.

Les aides fiscales pour installer un système solaire combiné
Afin de bénéficier de ces aides fiscales, votre capteur solaire doit être certifié CSTBât, Solar Keymark ou équivalent. Parlez-en avec votre installateur, il vous guidera vers des produits issus des dernières innovations technologiques, répondants aux normes en vigueurs.

  1. TVA réduite 5.5% : En savoir plus
S'applique sur le montant total HT.

  1. Crédit d'impôt pour la transition énergétique : En savoir plus
30% sur le montant TTC du matériel. Dans la limite de 1000€ TTC /m² de capteurs solaires (hors main d'œuvre et accessoires).

  1. Eco-Prêt à taux 0 : En savoir plus
Les systèmes solaires combinés sont éligibles à l'Eco PTZ.  

  1. Les autres prêts écologiques : En savoir plus
Les prêts écologiques sont destinés à subventionner vos travaux qui visent à réduire votre consommation énergétique.
Prêt développement durable, prêt d'accession sociale, prêt des distributeurs d'énergie, prêt à l'amélioration de l'habitat... Découvrez comment en profiter !

  1. Aides et subventions : En savoir plus 
Anah, collectivités territoriales, bonus de COS, exonération de la taxe foncière, certificats d'économies d'énergie, contribution des locataires, Ademe, Outre-mer.
Des aides pour améliorer les performances énergétiques de votre logement !


Faites appel à un installateur qualifié de notre réseau, il déterminera précisément quel produit est le mieux adapté à votre logement et à votre installation existante, et vous pourrez bénéficier des aides fiscales : TVA réduite, Crédit d'impôt, Aides de l'Anah...




Chauffe eau solaire Individuel (CESI)
Vous avez aimé ce contenu ?
Partagez-le avec votre réseau :


Copyright © 2019 - Éco Energie Solutions - Tous droits réservés - Mentions légales

Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure