Trouver un installateur
près de chez vous

carte de France

Saisissez votre code postal :
 
Ou séléctionnez un département :

Newsletter ÉcoEnergie

Quelle solution pour
votre habitation

Rejoignez notre reseau

Vous êtes un professionnel qualifié dans les secteurs de l'isolation et des énergies renouvelables et souhaitez rejoindre notre réseau d'installateurs ?

Éolien

  • Gratuite et renouvelable, l'énergie éolienne dégage 6 fois moins de CO² que le nucléaire, n'émettant que 0,008 t CO2/MWh.
  • Installez un parc éolien : sécurité d’approvisionnement, une énergie disponible localement, un prix compétitif par rapport aux autres sources d’électricité.
  • Le petit éolien pour le particulier : produisez votre électricité, pour équiper des sites isolés, ou en complément de votre installation existante.
  • TVA 5.5%, crédit d'impôt 30%, subventions des régions et de différents organismes.

L’énergie éolienne 

  • Longtemps utilisée pour fournir de l’énergie à nos moulins ou faire avancer nos bateaux, l’énergie éolienne offre aujourd’hui des perspectives d’avenir très intéressantes, dans la production d’électricité. 
  • L'énergie éolienne est une énergie renouvelable, dont le gisement inépuisable ne s'éteindra qu'avec la mort du soleil (le vent dépendant de la présence du soleil et des variations de la pression atmosphérique), dans 4 milliards d'années.
  • En plein essor depuis quelques années, cette énergie renouvelable et non polluante a de nombreux avantages. Elle contribue, au développement durable de notre planète, à une meilleure qualité de l’air et à lutter contre l’effet de serre. Le vent étant une ressource nationale et inépuisable, l’énergie qu’il produit renforce notre indépendance énergétique face aux énergies fossiles et sécurise nos approvisionnements. Arrivé en fin de vie (20 à 30 ans), les éoliennes sont presque entièrement recyclables, leur démantèlement et la gestion des déchets se fait sans aucun problèmes et les sites sur lesquelles elles étaient implantées sont réutilisables pour d’autres activités.
  • L’installation d’éolienne n’est pas sans contrainte, des règles très strictes ont été mises en place pour éviter tout impacts environnementaux (avifaune, nuisance visuelle et sonore). Des difficultés existent également au niveau de la gestion technique de la production sur le réseau électrique et de l’aménagement du territoire.


Un avenir prometteur 

  • Pour répondre aux attentes du grenelle de l’environnement et dans le cadre du protocole de Kyoto, la France s’est engagée à ce que d’ici 2020, 23% de notre consommation énergétique finale provienne de ressources renouvelables. L’énergie éolienne est censée représenter un peu moins de la moitié de ce chiffre avec 25 000MW installé d’ici 2020 (19000MW terrestre et 6000MW en mer).
  • L’éolien est aujourd’hui la filière énergétique qui se développe le plus rapidement à travers le monde. La puissance mondiale d’éolienne installée en 2011 atteint les 237 000MW, elle a été multipliée par 3 au cours des 6 dernières années.

 

Quel est l’impact de l’éolien sur l’environnement ?

  • Au niveau de son bilan énergétique global, l’éolien est de très loin le meilleur en comparaison avec toutes les autres sources production d’électricité. Une éolienne ne consomme pas d'eau douce. Cette énergie propre ne produit directement ni dioxyde de carbone, ni dioxyde de soufre, ni fines particules, ni déchets radioactifs à vie longue, ou n'importe quel autre type de pollution de l'air ou de l'eau. De plus, la présence d'une éolienne dans un champ est compatible avec les activités agricoles, et son impact sur la biodiversité est prèsque négligeable. 
  • Néanmoins, la fabrication d’éolienne et son entretien consomment certaines ressources, et produisent indirectement des pollutions. Surtout pour la fabrication du mat et ses fondations. Un mat d'éolienne de 80 mètres va consommer 800 tonnes d'acier et de béton qui sont injectées à sa base pour les fondations. C’est bien plus que pour la construction d’une centrale nucléaire ou autre, mais son impact reste mineur sur le bilan énergétique de l’éolien.


Disponible prèsque partout et de manière inépuisable, le vent est aujourd’hui un allié dans la lutte contre le réchauffement climatique.

Quels sont les impacts écologiques de l’éolien ?

  • La création de zone de développement éolien (ZDE), permet d’encadrer et de maîtriser les implantations d’éoliennes. Un volet très important y est consacré concernant la protection des paysages, des monuments, des sites, de la sécurité publique, de la biodiversité et du patrimoine archéologique. Depuis juillet 2007 (Programme d’Orientation de la Politique énergétique française ou loi POPE), une éolienne, petite ou grande, doit se situer dans une zone de développement éolien (ZDE) pour bénéficier de l’obligation d’achat d’électricité par EDF ou un distributeur non nationalisé.
  • Des mesures sont prises pour préserver l’avifaune : Risque de collision, déplacement de population, l’implantation d’éoliennes peut avoir des conséquences perturbantes sur les voies de migration et sur les corridors entre zones de reproduction, de repos ou d’alimentation des oiseaux. Des suivis des populations d’oiseaux permettent d’améliorer les mesures de réduction des risques et des mesures compensatoires sont généralement prévues. Plusieurs études démontrent que le nombre d’oiseaux tués à cause des éoliennes est négligeable en comparaison avec ceux qui meurent en raison d’autres activités humaines (chasses, voitures…).
  • L’attention se porte aujourd’hui sur les chauve-souris. On a constaté que leur mortalité augmente en fonction de la hauteur des éoliennes. Des études sont en cours pour éviter ce phénomène.


Quel est l’impact de l’éolien sur l’homme ?

  • Les avis sont partagés ! Ceux sont surtout les parcs d’éoliennes qui engendrent le plus de polémiques. Certains pays voisins qui ont plus de recul que nous à ce sujet (Allemagne, Danemark, Suède, GB…), réalisent actuellement des études sur les nuisances engendrées par les éoliennes sur les riverains des installations. Nombreux sont ceux qui dénoncent l’implantation abusive des éoliennes qui dénature le paysage et entraîne des nuisances sonores et sur la santé des riverains. Afin de limiter cet impact, des règles assez strictes ont été mises en place pour limiter les nuisances sonores et visuelles des éoliennes. Installation à plus de 500m des habitations, installation d’éoliennes plus performantes (vitesse de rotation moins élevée, engrenages de précision silencieux, montage des arbres de transmission sur amortisseurs, capitonnage de la nacelle…), espacement d’au moins 400m entre les éoliennes pour éviter de surcharger le paysage. Les éoliennes récentes sont peu bruyantes, et des études n’ont pas montré d’impact particulier du bruit sur les riverains des parcs éoliens.
  • Les projets éoliens sont soumis à la réglementation relative à la lutte contre les bruits de voisinage (décret 2006-1099 du 31/08/2006), qui impose que la différence entre le niveau sonore ambiant et celui des éoliennes cumulé au niveau sonore ambiant ne doit pas être supérieur à 5dB(A) le jour et 3dB(A) la nuit.
  • Une nouvelle réglementation est venu renforcer ce critère, en introduisant la notion d'émergence spectrale, avec des niveaux d'émergence à respecter par fréquence (7 dB à 125 Hz et 250 Hz, 5 dB entre 500 Hz et 4 000 Hz). Cela en fait une des réglementations la plus stricte en Europe.


L’éolien s’associe aux autres moyens de production d’électricité 
Vous consommez déjà de l’énergie éolienne

  • L’électricité produite par les éoliennes qui sont connectées au réseau, est prise en compte dans le système électrique global (production, distribution, consommation) et vient s’ajouter aux autres moyens de production. En Europe, environ 5% de l’électricité que l’on consomme provient de l’éolien. 
  • Le gestionnaire du réseau électrique compense la variation de la production éolienne, en utilisant les autres sources de production et les capacités de stockage offertes notamment par l’eau des barrages, des lacs de retenue et des stations de transfert d’énergie par pompage (STEP). L’utilisation des données météorologiques, permet de prévoir la production éolienne et ainsi d’accroître la proportion d’éolien intégrée au réseau et diminuer le recours aux centrales thermiques à flamme. Notre interconnexion avec les autres réseaux européens permet d’exporter les surplus éoliens ou d’importer de l’électricité en cas de besoin.
  • Les nouvelles technologies de contrôle des centrales éoliennes permettent de réguler la puissance injectée pour assurer l’équilibre du réseau. Dans le cas où le réseau ne peut absorber toute l’électricité produite, les éoliennes sont arrêtées. Cela explique qu’on puisse voir, dans un parc éolien, un ou plusieurs aérogénérateurs (éoliennes) à l’arrêt.


L’avenir de l’éolien en mer (off-shore) 

  • eolien off shorePas encore développé en France, l’éolien en mer offre un énorme potentiel de développement. Les vents sont plus importants et plus réguliers en mer que sur la terre, et les avancées technologiques permettent aujourd’hui de fabriquer des éoliennes adaptées aux conditions en mer plus rigoureuses.
  • La France dispose d’un fort potentiel : une zone maritime de 11 millions de Km², une façade maritime étendue et bien ventée avec un potentiel énergétique de 30 000MW. 

D’ici 2020, 6000MW d’électricité devrait être produits grâce aux éoliennes en mer. 

Comment profiter de l’énergie éolienne ?

Découvrez les différents types d’éoliennes, les conditions de vent nécessaires, les démarches à effectuer, les aides financières. 


Projet citoyen : vous êtes un groupe d’agriculteurs, de particuliers ou une collectivité locale.
Projet industriel : vous êtes une société privée dotée des capitaux nécessaires ou une société d’économie mixte (collectivité associée à des capitaux privés).
Projet participatif : vous êtes une société privée avec participation financière de la population.


Copyright © 2018 - Éco Energie Solutions - Tous droits réservés - Mentions légales

Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure