Trouver un installateur
près de chez vous

carte de France

Saisissez votre code postal :
 
Ou séléctionnez un département :

Newsletter ÉcoEnergie

Quelle solution pour
votre habitation

Rejoignez notre reseau

Vous êtes un professionnel qualifié dans les secteurs de l'isolation et des énergies renouvelables et souhaitez rejoindre notre réseau d'installateurs ?

Pompe à chaleur

Les pompes à chaleur (PAC) peuvent s'adapter à votre réseau de chauffage central, en relève ou en remplacement de chaudière.

Chauffage + climatisation grâce aux PAC AIR/AIR 

Jusqu’à 80% d’économies d’énergie avec la géothermie 

Crédit d’impôt 30%, TVA 5,5%

Eligible à l’Eco prêt 0%

Quel que soit votre mode de chauffage actuel, une pompe à chaleur correspond à votre logement. Vous pourrez réaliser jusqu’à 80% d’économies d’énergie et ainsi rentabiliser votre investissement en seulement quelques années. L’installation d’une pompe à chaleur est néanmoins soumise à certaines contraintes techniques, qui une fois identifiées par un installateur qualifié, vous permettront de choisir une pompe à chaleur adaptée à votre logement et à vos besoins. Grâce aux explications qui vont suivre, découvrez leur fonctionnement, les conditions pour pouvoir installer une PAC dans votre logement, les économies d’énergie que vous pourrez réaliser, les coûts et les aides fiscales destinées à vous soutenir dans votre investissement.

Faites ensuite appel un installateur qualifié. Il fera un diagnostic précis de votre installation de chauffage existante, réalisera un bilan thermique de votre logement et vérifiera l’ensemble des contraintes techniques pour vous proposer un produit adapté. Il réalisera votre installation dans les règles de l’art et vous proposera un contrat de maintenance annuel, qui garantira le bon fonctionnement de votre installation pendant de nombreuses années.


Comment fonctionne une pompe à chaleur ?

Schéma de fonctionnement d'une pompe à chaleur

La PAC (Pompe à chaleur) est constituée de 4 éléments :

  • L’évaporateur : dans l’évaporateur un fluide frigorigène froid va entrer en contact avec une source d’énergie (air extérieur, nappe d’eau, sol) plus chaude. Le fluide va récupérer des calories, monter en température, entrer en ébullition et devenir gazeux.
  • Le compresseur : il va augmenter la température et la pression du gaz en le comprimant.
  • Le condenseur : il va permette au gaz chaud de transmettre ses calories au liquide (eau d’un chauffage centrale ou d’un plancher) ou à l’air (aérothermie) à réchauffer. En baissant en température le gaz va passer à l’état liquide.
  • Le détendeur : il va permettre à ce fluide, toujours sous haute pression, de redescendre en pression et aussi de refroidir, pour repartir dans un nouveau cycle.


La PAC récupère la chaleur présente dans les éléments extérieurs (air, eau, sol) pour chauffer votre logement.

 

L’importance du coefficient de performance (COP) :

  • Le COP ou coefficient de performance d'une pompe à chaleur traduit l’efficacité énergétique de la PAC. C’est le rapport entre la puissance thermique qu’elle restitue et sa consommation électrique. Plus le coefficient est élevé, plus vous faites des économies d’énergie.
  • Les COP donnés par les fabricants sont calculés pour une température de +7° extérieur. Si vous vivez dans une région plus froide, le COP diminuera, et inversement si vous vivez dans une région plus chaude. Plus votre PAC est performante, moins les facteurs tels que l'humidité, le froid et le fonctionnement à pleine puissance feront baisser le COP de l'appareil. 
  • Les pompes à chaleur aérothermiques (qui récupèrent les calories dans l’air extérieur) verront leur COP diminuer plus fortement que celui des PAC géothermiques (qui récupèrent les calories dans le sol ou l’eau) quand les températures extérieures deviennent négatives.
  • La marque NF PAC certifie le COP, la puissance thermique et le niveau acoustique des pompes à chaleur. Choisir des produits certifiés, c’est vous assurer confort et économies d’énergie pour longtemps.


Un COP de 4 = 1000W consommés pour 4000W restitués = 3000W GRATUITS 

 

Nos conseils pour choisir une pompe à chaleur :

  • Choisissez une pompe à chaleur adaptée à votre logement mais aussi à votre région. Les contraintes climatiques ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Dans les régions les plus froides, les PAC aérothermiques (AIR/AIR et AIR/EAU) seront limitées, vous devez installer un appoint (un poêle à bois par exemple) qui fonctionnera pendant les jours les plus froids. Un installateur qualifié proche de chez vous, saura vous proposez une pompe à chaleur adaptée à votre environnement.
  • En rénovation, si vous souhaitez conserver votre réseau de chauffage central, vérifier que celui-ci est en bon état (pas de fuite, toutes les pièces sont correctement chauffées, réseau isolé pour éviter les déperditions). Il sera parfois nécessaire de remplacer certains radiateurs sous-dimensionnés pour fonctionner avec une PAC. Pour réaliser un maximum d’économies d’énergie le régime d’eau de la PAC doit rester le plus bas possible. Ce régime d’eau dépend bien sûr de votre isolation, mais aussi de la taille de vos radiateurs. Plus les radiateurs sont grands (ou épais), moins la température de l’eau qui circule à l’intérieure sera élevée, vous dépenserez donc moins d’énergie. 
  • Les PAC AIR/EAU sont au départ conçus pour fonctionner avec des planchers chauffants, des ventilo-convecteur ou des radiateurs basse-température. Certaines marques ont développé des PAC pouvant fonctionner jusqu’à 80° et qui peuvent s’adapter sur un ancien réseau de chauffage. Ce type de PAC vous permettra d’être chauffé toute l’année, mais au détriment des économies d’énergie. Les COP des appareils sont donnés pour une température extérieure de +7°, avec un départ d’eau à 35°. Si le régime d’eau actuel de votre chaudière est constamment au-dessus de 55° et qu’il grimpe à plus de 70° pendant les jours les plus froids, commencez par mieux isoler votre habitation et vérifiez bien votre réseau avant d’installer une PAC. Les installateurs de notre réseau sauront vous dire s’il est intéressant ou non d’installer une pompe à chaleur dans votre logement. Ils vous guideront vers les travaux que vous devez réaliser en priorité, pour que votre installation vous apporte entière satisfaction.


Stop aux idées reçues sur les pompes à chaleur AIR/AIR :

  • Pas de sensation d’air brassé avec un produit adapté à votre logement (puissance et nombre d’unités intérieures).
  • Des niveaux sonores très bas (19db) qui vous permettrons de passer une nuit confortable même en plein été. 
  • Bénéficiez d’un air purifié, grâce à l’action des filtres situés dans chaque unité intérieure.
  • Les unités intérieures ne sont pas moins esthétiques que des radiateurs, et vous récupérez de la place sur vos murs. Elles s’intégreront facilement dans des combles, des faux plafonds, au-dessus des portes. Les marques haut de gamme, proposent des modèles design qui se fondront facilement dans la décoration de votre intérieur.
  • La PAC fonctionnera sans appoint dans la majorité des cas. Les produits les plus performants sont garantis pour fonctionner jusqu’à -20° extérieur.


Les différentes pompes à chaleur :

Découvrez en détails comment elles s’installent, leurs avantages et inconvénients, leur application possible ou non dans votre logement, les économies d’énergie que vous pourrez réaliser, leur coût et les aides fiscales destinées à vous soutenir dans votre investissement.

 

  • Aérothermie : On récupère l'énergie dans l'air extérieur même par -20°. Ceux sont les solutions les plus retenues dans le cas d'une rénovation partielle d'un logement.


PAC Aérothermique AIR/AIR : idéal si vous êtes chauffé par des radiateurs électriques.


PAC Aérothermique AIR/EAU : dans le neuf et en rénovation, en remplacement ou en relève de votre chaudière.


  • Géothermie : On récupère l'énergie dans le sol ou les nappes d'eau, pour un maximum d'économies d'énergie. La solution idéale si vous faites construire votre logement ou dans le cas d'une rénovation importante. Vous devez disposer d'un terrain exploitable pour récupérer la chaleur dans vos sols ou dans une source d'eau.

 

PAC Géothermique EAU /EAU : si vous disposez d'une source d'eau exploitable.
 
PAC Géothermique SOL /EAU : si votre terrain le permet.



Aérothermie AIR/AIR
Vous avez aimé ce contenu ?
Partagez-le avec votre réseau :


Copyright © 2018 - Éco Energie Solutions - Tous droits réservés - Mentions légales

Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure