Trouver un installateur
près de chez vous

carte de France

Saisissez votre code postal :
 
Ou séléctionnez un département :

Newsletter ÉcoEnergie

Quelle solution pour
votre habitation

Rejoignez notre reseau

Vous êtes un professionnel qualifié dans les secteurs de l'isolation et des énergies renouvelables et souhaitez rejoindre notre réseau d'installateurs ?

Pompe à chaleur

Si vous disposez d'un terrain exploitable, réalisez un maximum d’économies d’énergie grâce à la pompe à chaleur SOL/SOL, SOL/EAU  ou Eau Glycolée /Eau.

Pompe à chaleur Géothermine sol-eau avec captage horizontal Pompe à chaleur Géothermine sol-eau avec captage vertical

Comment fonctionne une pompe à chaleur Sol/Eau ?
  • Des capteurs enterrés horizontalement ou verticalement, vont prélever les calories présentes dans les sols. La chaleur récupérer va ensuite être transmise par la PAC au réseau de chauffage de la maison pour alimenter un plancher chauffant/rafraîchissant, des ventilo-convecteurs ou des radiateurs basse température. Certaines PAC (haute température) peuvent aussi alimenter des radiateurs de chauffage central classiques (fonte, acier), dans le cas d’une installation en relève ou en remplacement de chaudière.
  • Pompe à chaleur SOL/SOL ou "détente direct" : le même fluide frigorigéne circule des capteurs enterrés jusqu'au circuit de chauffage, génralement un plancher chauffant. 
  • Pompe à chaleur SOL/EAU ou "mixte" : le fluide frigorigène qui circule dans les capteurs, transmet, via la PAC, les calories récupérées à l'eau de votre chauffage.
  • Pompe à chaleur Eau Glycolée/EAU ou "à fluides intermédiaires" : composé de 3 circuits, cleui des capteurs (eau additionnée d'antigel), celui de la PAC (frigorifique) et celui qui alimente en eau chaude les émetteurs.

  1. Capteurs horizontaux :
  • Les capteurs sont enterrés à une profondeur allant de 60 cm à 1.20m. En fonction de vos besoins énergétiques prévoir une surface de capteurs égale à environ 1.5 à 2 fois la surface de la maison.
  • Dans ce réseau de tubes peut circuler deux types de fluide caloporteur, un fluide frigorigène dans le cas d'une PAC SOL/SOL ou SOL/EAU ou de l'eau glycolé dans le cas d'une PAC Eau Glycolée/EAU.
  • Les contraintes lors de l'installation : les capteurs doivent être installés à au moins 1.50m des réseaux enterrés non hydraulique, à au moins 3 m des fondations, des puits, des fosses septiques ou des réseaux d'évacuation et à plus de 2 m des arbres. Le terrain au-dessus des capteurs doit rester perméable et ne doit pas être traversé par des réseaux d'eau. L'installation des capteurs sur un lit de sable peut être envisagée pour les sols rocheux ou argileux.
  • Vous pouvez faire pousser, de la pelouse bien sûr mais également massifs de fleurs et buissons, mais pas d'arbre.

  1. Capteurs verticaux :
  • Les capteurs sont disposés verticalement via un forage pouvant aller jusqu'à 100m. En moyenne 1m de forage équivaut à 50W. En fonction de vos besoins énergétiques prévoir un ou plusieurs forages, en respectant un écart de 10m entre chaque puit.
  • Dans ces tubes, circule uniquement de l’eau glycolée : mélange d’eau et d’antigel qui en circulant dans les tubes puise les calories présentes dans le sol. On parlera de PAC eau glycolée /EAU.
  • Les contraintes lors de l'installation sont les mêmes que pour la pose des capteurs horizontaux. Il vous faudra en plus faire appel à une entreprise de forage, et réaliser une étude des sols en respectant les procédures administratives concernant leur protection.

Quels avantages à installer une pompe à chaleur Sol/Eau ?
  • Un chauffage performant et très économique. Jusqu’à 80% d’économies d’énergie !
  • Diffusion d’une chaleur douce, régulière et homogène.
  • La faible variation de température des sols même en hiver, permet à la pompe à chaleur d’offrir des performances et des rendements quasi identiques tout au long de l’année.
  • Coefficient de performance (COP) moyen sur tout l’hiver de 4 à 5 !
  • Fonctionne sans chauffage d’appoint même dans les régions les plus froides.
  • Solution discrète et très économique quand la PAC alimente un plancher chauffant.
  • Un confort tout au long de l’année avec un plancher chauffant/rafraichissant ou des ventilo-convecteurs.
  • En rénovation : vous pouvez conserver votre réseau de chauffage central, même si il est préférable d'installer des radiateurs basse température.

Quels inconvénients à installer une pompe à chaleur Sol/Eau ?
  • Vous devez impérativement disposer d’une surface de jardin suffisamment importante et exploitable pour poser les capteurs. Pour cela vous devez réaliser une étude des sols précise et demander les autorisations nécessaires.
  • Le coût est assez important : matériel, pose et forage.

Pouvez-vous installer une pompe à chaleur Sol/Eau chez vous ?
C’est  la solution à retenir, si vous construisez votre maison et que vous disposez d’un terrain exploitable.
Pour cela vous devez au préalable réaliser une étude de votre terrain : taille et qualité du sol.
Pour réaliser cette étude l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie) et le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) vous proposent une liste de prestataires qualifiés et de nombreux renseignements concernant les démarches à effectuer :www.geothermie-perspectives.fr

  1. Dans le neuf :
  • La solution idéale si vous n’avez pas de source d’eau utilisable mais que votre terrain le permet. Réaliser un maximum d’économies en associant une pompe à chaleur SOL/EAU ou SOL/SOL avec un plancher chauffant.

  1. En rénovation : solution souvent difficile à mettre en œuvre !
  • Travaux importants à prévoir. La mise en place des capteurs horizontaux nécessite un labourage total de votre terrain. 
  • Si vous êtes chauffés à l’électrique : en plus de la pose des capteurs, il faudra recréer un réseau de chauffages, plancher chauffant ou radiateurs dans la maison.
  • Si vous êtes équipés d’un chauffage central : vous pouvez installer une PAC EAU/EAU en relève ou en remplacement de votre chaudière 
  • Faites appel à un professionnel de notre réseau pour faire le diagnostic précis de votre installation existante. Il déterminera avec vous quelle solution est la plus rentable.

Quelles économies allez-vous réaliser en installant une pompe à chaleur Sol/Eau ?

  • Vous pouvez réaliser jusqu'à 80% d’économies sur votre facture de chauffage.
  • Vous allez consommer entre 2 et 5€/m²/an en fonction de votre isolation, de votre région et des performances de votre pompe à chaleur (COP).
  • En relève de chaudière vous conserverez environ 20% de votre consommation de gaz ou de fioul.

Combien coûte l'installation d'une pompe à chaleur Sol/Eau ? 
  • Pose des capteurs verticaux : entre 55 et 100€* par mètre en fonction de la profondeur totale du puit.
  • Pose des capteurs horizontaux : entre 20 et 40€*  par m²
  • Pompe à chaleur : entre 50 à 90€ par m² en fonction de la puissance.
  • Plancher chauffant / rafraîchissant : entre 50€ et 70€* par m²
  • Ventilo-convecteur : entre 700€ et 1400€*
  • Radiateurs basse température : 200€ à 950€

* Ces montants sont donnés à titre indicatif.

Les aides fiscales pour installer une pompe à chaleur Sol/Eau
Afin de bénéficier de certaines des aides fiscales, votre pompe à chaleur doit avoir un coefficient de performance (COP), minimum. D'autres aides pourrons vous être accordées en fonction de vos ressources.

  1. TVA réduite 5.5% : En savoir plus
S'applique sur le montant total HT.

  1. Crédit d'impôt pour la transition énergétique : En savoir plus
30% du montant TTC du matériel et des travaux de forage.
Coefficient de perfomance (COP) minimum pour bénéficier de cette aide: 
  • COP ≥ 3,4

  1. Eco-Prêt à taux 0 : En savoir plus
La pompe à chaleur EAU/EAU est éligible à l'Eco PTZ.  
Coefficient de perfomance (COP) minimum pour bénéficier de cette aide: 
  • COP ≥ 3,4

  1. Les autres prêts écologiques : En savoir plus
Les prêts écologiques sont destinés à subventionner vos travaux qui visent à réduire votre consommation énergétique.
Prêt développement durable, prêt d'accession sociale, prêt des distributeurs d'énergie, prêt à l'amélioration de l'habitat...Découvrez comment en profiter !

  1. Aides et subventions : En savoir plus 
Anah, collectivités territoriales, bonus de COS, exonération de la taxe foncière, certificats d'économies d'énergie, contribution des locataires, Ademe, Outre-mer.
Des aides pour améliorer les performances énergétiques de votre logement !

Faites appel à un installateur qualifié de notre réseau, il déterminera précisément quelle pompe à chaleur est la mieux adaptée à votre logement et à votre installation existante, et vous pourrez bénéficier des aides fiscales : TVA réduite, Crédit d'impôt, Eco prêt à taux 0...


Géothermie EAU/EAU
Vous avez aimé ce contenu ?
Partagez-le avec votre réseau :


Copyright © 2019 - Éco Energie Solutions - Tous droits réservés - Mentions légales

Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure