Trouver un installateur
près de chez vous

carte de France

Saisissez votre code postal :
 
Ou séléctionnez un département :

Newsletter ÉcoEnergie

Quelle solution pour
votre habitation

Rejoignez notre reseau

Vous êtes un professionnel qualifié dans les secteurs de l'isolation et des énergies renouvelables et souhaitez rejoindre notre réseau d'installateurs ?

Photovoltaïque

Trois solutions s'offrent à vous : vendez la totalité de votre production, consommez votre électricité et ne vendez que le surplus, redonnez vie à des sites isolés.
photovoltaique vente totale photovoltaique sites isoles

Comment fonctionne le solaire photovoltaïque ?
  • Des cellules (ou modules) photovoltaïques à base de silicium, sont positionnés sur votre toit ou en façade.
  • Elles sont reliées à un onduleur qui va transformer le courant continu produit par le soleil en courant alternatif (220V).
  • Si vous décidez de vous raccordez au réseau électrique et de vendre la totalité ou une partie de votre production, à la suite de cet onduleur vont être positionnés un compteur de production et un compteur de consommation.
  • Si vous décidez de consommer votre propre électricité, un régulateur de charge et décharge sera installé avant l'onduleur. Son rôle est de gérer les flux d'électricité afin d'éviter une surcharge ou une décharge trop profonde des batteries qui seront nécessaires pour stocker l'excédent d'électricité produite.

L’onduleur solaire

  • onduleur solaire photovoltaiqueIl a pour but de convertir le courant continu produit par les cellules photovoltaïques en courant alternatif, afin d’être injecté dans le réseau  public d’électricité.
  • Il joue également un rôle de protection. C’est lui qui est en liaison avec le réseau et qui va isoler l’installation solaire en cessant d’injecter le courant, si il détecte une baisse de tension trop importante sur le réseau EDF.
  • Choisir un onduleur de qualité, vous permettra d’optimiser au maximum le rendement de votre installation et d’en assurer ses performances, et sa longévité.

 

Les batteries de stockage


  • batterie agmDes batteries seront nécessaires pour stocker l’électricité excédentaire qui sera produite, dans le cas où vous souhaitez conserver et consommer votre production d'électricité.
  • L’utilisation de batteries est généralement réservée aux installations qui ne sont pas raccordées au réseau. Elles ont un coût non négligeable et doivent batterie gelêtre remplacées régulièrement. Si votre installation est raccordée au réseau, il est préférable de vendre votre surplus de production.

L'installation des modules photovoltaïques
Sur votre toit, en façade, en auvant ou au sol, les panneaux peuvent s'installer presque partout !

Dans les meilleures conditons :
  • installation panneaux solairesL’orientation : l'idéale étant le sud, une exposition est, sud-est, sud-ouest, ouest permettra une production tout à fait acceptable.
  • L’inclinaison : le top 30°. Elle peut malgré tout être comprise entre 0 et 90°
  • En fonction de ces différents paramètres vous pourrez produire par jour entre 0.32 et 0.52 KWh par m² de capteurs.

Modules integrés au bâti : la solution !
  • Ils font partie intégrante de l’architecture votre habitation. Ils deviennent des éléments de toitures, de verrières, de murs. Ils peuvent également se substituer à des éléments de constructions du type garde corps, brises soleil.
  • L’installation en rénovation est soumise à certaines contraintes liées à la structure de votre toit.
  • Vous ne changer pas l’esthétique de votre logement. Les panneaux photovoltaïques font partie intégrante de votre maison.
  • Vous vendez votre électricité au tarif le plus avantageux !

Eninstallation photovoltaique surimposition surimposition :
  • Ils ne font pas partie de votre habitation. Les panneaux sont fixés directement sur le toit ou sur un châssis.
  • Ce type d'installation dénature un peu l’esthétique de votre logement. Dans le cas où vous souhaitez vendre votre production d’électricité, vous fournisseur d'énergie l’achètera moins cher qu'en cas d'integration au bâti.

Les différents types de silicium 
Les modules photovoltaïques sont fabriqués à base de silicium cristallin (monocristallin ou polycristallin) ou de silicium amorphe (couche mince).

silicium monocristallinLe silicium monocristallin :
  • Ce sont des barres pures de silicium qui sont également utilisées dans la fabrication des puces électroniques.
  • L’équarrissage : les lingots de silicium sont taillés, avant d’être traités et intégrés aux modules photovoltaïques.
  • Le silicium monocristallin a un rendement plus élevé que les autres types de silicium (entre 14 et 20%).
  • Il vous faudra environ 8m² pour produire 1kWc. Idéal si vous disposez d’une surface de toit limitée !


Lesilicium polycristallin silicium polycristallin :
  • Il est obtenu à partir des chutes récupérées lors de l’équarrissage du silicium monocristallin. Il est aussi issu des déchets récupérés dans le secteur de l’électronique.
  • C'est le meilleur rapport qualité/prix du marché. Son rendement est très bon (entre 10 et 16%).
  • Il vous faudra environ 10m² pour produire 1kWc.


Le silicium amorphe :
  • silicium amorpheContrairement au silicium cristallin, le silicium amorphe n’est pas cristallisé. Il est déposé en fine couche sur une feuille de verre.
  • Son rendement est presque deux fois plus faible que les modules à base de silicium cristallin (6 à 8%) et sa durée de vie est plus faible.
  • Sa production est meilleure quand la luminosité est plus faible. La souplesse et la légèreté des panneaux permettent de les intégrer plus facilement. Le coût de fabrication est plus faible que le silicium cristallin. Il est moins sensible aux températures élevées.
  • Il vous faudra environ 20m² pour produire 1kWc.


Accueil Vente totale ou surplus de production
Vous avez aimé ce contenu ?
Partagez-le avec votre réseau :


Copyright © 2019 - Éco Energie Solutions - Tous droits réservés - Mentions légales

Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure