Trouver un installateur
près de chez vous

carte de France

Saisissez votre code postal :
 
Ou séléctionnez un département :

Newsletter ÉcoEnergie

Quelle solution pour
votre habitation

Rejoignez notre reseau

Vous êtes un professionnel qualifié dans les secteurs de l'isolation et des énergies renouvelables et souhaitez rejoindre notre réseau d'installateurs ?

Actualités energie

Coût et rentabilité des énergies renouvelables, l’analyse de la Commission de régulation de l’énergie

18 avril 2014

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié ce jeudi son rapport d’analyse sur les coûts et la rentabilité des énergies renouvelables en France métropolitaine. L’objectif de ce rapport, qui dresse un bilan des filières de l’éolien terrestre, du solaire photovoltaïque, de la biomasse et de la cogénération, est de s’assurer que le soutien public, financé par nous les consommateurs, ne donne pas lieu à des profits excessifs pour les investisseurs.

Commençons par rappeler que c’est nous, les consommateurs, qui payons les investissements réalisés dans les énergies renouvelables, au travers de la CSPE (contribution au service public de l’électricité). En 10 ans, la CSPE a été multipliée par plus de 4, passant de 3.3€/MWh à 16.5€/MWh, pour atteindre un total de 6 milliards d’euros prévu en 2014, soit environ 60€ par ménage.
Le rôle principal de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) est d’une part, de s’assurer que le montant de la CSPE est bien adapté aux investissements et qu’elle ne donne pas lieu à des profits excessifs, et d’autre part, de vérifier que les tarifs d’obligations d’achat sont adaptés aux réalités technologiques et industrielles des filières.

L’Éolien terrestre

En ce qui concerne la filière éolienne terrestre, environ 15% de la CSPE, le CRE considère que cette filière est mature et présente de bonnes conditions de concurrence entre les acteurs. Après avoir constaté une tendance à la baisse du cout de production des éoliennes, une faible différenciation tarifaire pour les installations qui bénéficient des meilleures conditions climatiques et dont la rentabilité est supérieure, ainsi que des contrats d’obligation d’achat établis pour 15 ans alors que les installations peuvent fonctionner 20 voire 25 ans sans requérir d’autres investissements que ceux de maintenance courante, le CRE à formuler les recommandations suivantes : un recours aux appels d’offres préféré au tarif d’achat public, revoir la structure des tarifs d’obligation d’achat pour éviter une rentabilité excessive, la durée du contrat doit correspondre à la durée d’exploitation réelle des parcs éoliens, réviser régulièrement le niveau du tarif, inchangé depuis 2006.

Le solaire photovoltaïque

Cette filière, qui a connu une baisse significative de ses coûts d’investissement et d’exploitation depuis 2010, principalement grâce à la diminution du prix des modules qui représentent la moitié des investissements, représente 35% de la CSPE. Les taux de rentabilité, qui étaient devenus nettement supérieur dans certains cas au CMPC (coût moyen pondéré du capital) de référence, sont, depuis la mise en place d’une tarification dynamique et la mise en œuvre d’appels d’offres sur les segments les plus concurrentiels, revenus à des niveaux proches du CMPC de référence. Continuer ce qui a déjà été mis en place et généraliser les appels d’offres à l’ensemble des filières matures, voici les recommandations du CRE concernant le photovoltaïque.

Biomasse et Cogénération

Le développement de la filière biomasse est irrégulier et complexe à mettre en place au niveau national. Le CRE conseil de régionaliser les mesures qui seront prises concernant cette filière, aussi bien pour les appels d’offres que pour les tarifs d’achat.
Pour la cogénération, faute des éléments demandés auprès des exploitants des installations, le CRE n’a pas recueilli suffisamment de données pour analyser cette filière.

Plus d’informations : Le rapport de la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) du 17-04-2014

Vous avez aimé ce contenu ?
Partagez-le avec votre réseau :
Aucune réaction n'a encore été déposée.

Ajouter une réaction :
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

Voir toutes les Énergie


Copyright © 2018 - Éco Energie Solutions - Tous droits réservés - Mentions légales

Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure