Trouver un installateur
près de chez vous

carte de France

Saisissez votre code postal :
 
Ou séléctionnez un département :

Newsletter ÉcoEnergie

Quelle solution pour
votre habitation

Rejoignez notre reseau

Vous êtes un professionnel qualifié dans les secteurs de l'isolation et des énergies renouvelables et souhaitez rejoindre notre réseau d'installateurs ?

Actualités durable

L’épargne solidaire contre les énergies fossiles

23 novembre 2015

A quelques jours de l’ouverture de la COP21, la question du financement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique sera au cœur des débats. Que ce soit pour aider les pays du sud en développement à adopter un modèle énergétique durable ou pour permettre la mutation énergétique des pays industrialisés, les investissements massifs des banques sont indispensables afin que la transition énergétique s’opère.


Devons-nous continuer à faire confiance à des banques françaises, qui derrière des beaux discours continuent à financer 7 fois plus les énergies fossiles que les énergies renouvelables ? Par sûr, quand on sait que d’autres solutions existent. "Épargnons le climat" est une initiative portée par Énergie partagée et la Nef pour permettre à chacun de placer son épargne dans des projets d’énergies renouvelables, portés par les citoyens et les collectivités.


Petits rappels importants à propos des énergies fossiles :


  • L’utilisation des énergies fossiles est responsable de 80 % des émissions de CO2 à l’échelle mondiale et de 65 % des émissions de gaz à effet de serre.
  • Pour mettre un terme au dérèglement climatique, nous devons renoncer à exploiter les deux tiers des réserves connues d’énergies fossiles et plus de 80 % des réserves de charbon.

Les grandes banques françaises soutiennent les énergies fossiles


Début novembre, Oxfam France et les Amis de la terre, deux organisations qui luttent pour la protection de l’homme et de l’environnement, ont publié un rapport qui pointe du doigt l’action des banques françaises en faveur du climat. Banque françaises : quand le vert vire au noir (l’argent du changement climatique derrière le greenwashing des banques).

Entre 2009 et 2014, depuis le sommet sur le climat de Copenhague, les 25 premières banques internationales ont consacré 847 milliards d’euros aux énergies fossiles alors qu’elles n’en ont consacré que 89 milliards aux énergies renouvelables, 9,5 fois moins.
Sur cette même période en France, les cinq principales banques françaises ont accordé 129 milliards d’euros aux énergies fossiles, alors que seulement 18 milliards ont été consacrés aux énergies renouvelables. Sur les 129 milliards, 118 concernent les trois plus grandes banques fossiles françaises : BNP Paribas, Crédit Agricole et Société Générale.
Le rapport est clair et sans appel : "Sans arrêt des soutiens aux énergies fossiles et sans augmentation significative de l’effort vers les énergies renouvelables, aucune transition énergétique au Nord et au Sud permettant de maintenir le réchauffement climatique en dessous de 2°C, ne sera possible."

évolution soutien aux énergies fossiles et renouvelables des cinq plus grandes banques françaises



Attention au Greenwashing

Afin de soigner les apparences, les messages des grandes banques françaises en faveur du climat se multiplient. Mais quand on regarde les chiffres de plus près la réalité est bien moins verte qu’il n’y parait.


greenwashing banques françaises


Les financements d’aujourd’hui détermineront le modèle de demain

Heureusement il existe aujourd’hui une solution pour diriger notre épargne là où ça nous semble juste, c’est la finance solidaire.
La finance solidaire relie les épargnants qui cherchent à donner du sens à leur argent, en investissant dans des entreprises et associations à forte utilité sociale et/ou environnementale, qu’ils financeront via la souscription de produits d’épargne solidaire. Il existe deux types de produits d’épargne solidaire :

  • Les produits d’investissement solidaire : tout ou partie de votre épargne servira à financer des projets d’utilité sociale et/ou environnementale.
  • Les produits de partage : au moins 25% des intérêts générés par votre épargne classique est versé sous forme de don à des associations.

Pour savoir quels sont les produits bancaires considérés comme de l’épargne solidaire, nous vous invitons à vous rendre sur www.finansol.org. Depuis 1997 l’association Finansol a pour objet de promouvoir une finance éthique, humaine et solidaire. Elle a créé le label Finansol qui permet d’identifier les placements solidaires.

« Épargnons le climat et investissons la transition énergétique »

C'est le nom de l'opération menée par la Nef, la banque éthique, et Énergie partagée, association qui accompagne et finance des projets citoyens d’énergie 100% renouvelable, qui a pour objectif de mobiliser l’épargne des citoyens français pour financer ensemble des projets nécessaires à la transition énergétique. La mobilisation "Épargnons le climat" est soutenu par une vingtaine de réseaux et d’ONG environnementales : lternatiba, Les Amis de la Terre, Biocoop, ATTAC, Bizi, CLER, Enercoop, Colibris, Collectif pour une transition citoyenne, Fair Finance, Finansol, Fondation Nicolas Hulot, France Nature Environnement, Grands Parents pour le climat, Greenpeace, Le Labo de l’ESS, Oxfam France, Réseau Action Climat - France, Terre de Liens, 350.org.

Épargnons le climat vous propose deux solutions complémentaires pour financer directement le développement local de sites de production d’énergies vertes :

  • Souscrire des parts de capital Énergie Partagée : vous entrez directement au capital initial de ces projets, et ainsi aidez le porteur de projet à atteindre un capital suffisant pour obtenir un prêt et financer la totalité de son projet. En devenant souscripteur, vous rendez possibles des projets qui n’auraient pas pu voir le jour sans vous.
  • Le Compte à Terme Nef "Épargnons le Climat" : c’est un compte d’épargne développé dans le cadre de cette campagne. Il offre la possibilité d’orienter son argent vers le financement de projets bénéfiques pour l’environnement et de reverser tout ou partie de ses intérêts à l’association NégaWatt.


Vous avez encore 1 mois pour participer à l’opération, en vous rendant sur epargnonsleclimat.fr 


Le saviez-vous ?

  • En moyenne, l’argent déposé dans une banque classique génère plus de CO2 que son propriétaire dans sa vie quotidienne (en se chauffant, en mangeant, en se déplaçant, etc.). Placé sur un livret Développement Durable, moins de 10% de votre argent sert réellement à financer des projets dits “durables”.
  • Selon le FMI, les subventions mondiales aux énergies fossiles atteignent 9 millions d’euros par minute en 2015, pour un total de 4800 milliards d’euros sur l’année !
  • Pour que la transition énergétique se réalise, l’effort financier à consentir, en France, est de l’ordre de 60 à 70 milliards d’euros investis par an, soit 30 milliards d’euros de plus que ce qui est actuellement investi. A titre de comparaison, l’épargne des français déposée dans les banques dépassait en 2014 les 4 000 milliards d’euros. 2% de cette épargne serait donc suffisant pour financer la transition énergétique.


« Réinvestir une partie de son épargne dans la transition énergétique, c’est déjà contribuer de manière significative à la réduction des gaz à effet de serre, et agir concrètement contre le réchauffement climatique lié à la production d’énergie fossile. »

Plus d’informations :
http://www.epargnonsleclimat.fr/



Vous avez aimé ce contenu ?
Partagez-le avec votre réseau :
Aucune réaction n'a encore été déposée.

Ajouter une réaction :
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

Voir toutes les Développement durable


Copyright © 2018 - Éco Energie Solutions - Tous droits réservés - Mentions légales

Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure