Trouver un installateur
près de chez vous

carte de France

Saisissez votre code postal :
 
Ou séléctionnez un département :

Newsletter ÉcoEnergie

Quelle solution pour
votre habitation

Rejoignez notre reseau

Vous êtes un professionnel qualifié dans les secteurs de l'isolation et des énergies renouvelables et souhaitez rejoindre notre réseau d'installateurs ?

Actualités fiscalite

Tarifs réglementés de l’électricité : hausse de 2,5% au 1er novembre

31 octobre 2014

C’est la conséquence de l’application de la nouvelle méthode de calcul dite « par empilement », publiée cette semaine au journal officiel. Une hausse de 2,5% au 1er novembre des tarifs de l’électricité qui intervient après le gel d’une augmentation de 5% prévue l’été dernier.



La nouvelle méthode de calcul « par empilement » va permettre une augmentation plus douce des tarifs réglementés de l’électricité. Le gouvernement avait en effet annulé une hausse de 5% des tarifs qui devait s'appliquer au 1er août pour couvrir une partie du manque à gagner subi par EDF en 2012 et 2013, estimé à 1,14 milliard d'euros par la Commission de régulation de l'énergie (CRE). Après un bras de fer acharné entre EDF et la ministre de l’écologie, Ségolène Royale, la hausse des tarifs sera donc limitée à 2,5%, une bonne nouvelle pour les 28 millions de foyers concernés.

Méthode de calcul « par empilement »

Cette nouvelle méthode de calcul ne prend plus seulement en compte les coûts économiques d’EDF (production, transport, commercialisation) mais intègrent également ceux des différentes composantes de la filière (le coût de production nucléaire (Arenh), le complément à la fourniture d'électricité, les coûts commerciaux d'EDF, les coûts d'acheminement (Turpe) calculés par le régulateur de l'énergie, ainsi qu'une rémunération d'EDF).
Si « l’empilement » permet de contenir la hausse des tarifs, c’est parce que les prix du marché de gros, qui représentent de 7 à 10% de l'empilement total, ont fortement baissé depuis deux ans.

Une hausse qui se décompose en deux parties

+ 1,6% au titre de la nouvelle méthode de calcul et +0,9% au titre du rattrapage tarifaire, soit une hausse globale pour 28 millions de foyers de 2,5%. L'arrêté fixe également l'évolution des autres tarifs réglementés de l'électricité : -0,7% pour les tarifs bleus professionnels, + 2,5 % et + 3,7 % pour les tarifs jaunes et verts destinés aux professionnels gros consommateurs d’électricité.

Articles sur le même thème :
Électricité : hausse de 5% en août 2013 et en août 2014
Extension des tarifs sociaux de l’énergie


Vous avez aimé ce contenu ?
Partagez-le avec votre réseau :
Aucune réaction n'a encore été déposée.

Ajouter une réaction :
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

Voir toutes les Fiscalité


Copyright © 2018 - Éco Energie Solutions - Tous droits réservés - Mentions légales

Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure