Trouver un installateur
près de chez vous

carte de France

Saisissez votre code postal :
 
Ou séléctionnez un département :

Newsletter ÉcoEnergie

Quelle solution pour
votre habitation

Rejoignez notre reseau

Vous êtes un professionnel qualifié dans les secteurs de l'isolation et des énergies renouvelables et souhaitez rejoindre notre réseau d'installateurs ?

Actualités evenements

Climat : le Maroc est prêt pour la COP22

21 septembre 2016

Du 7 au 18 novembre 2016, Marrakech accueillera la 22ième Conférence des Parties de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, la COP 22, dont l’enjeu principal est l’entrée en vigueur de l’accord de Paris, récemment ratifié par Pékin et Washington.

Après les négociations à Lima, les décisions à Paris, place à l’action à Marrakech. Une ambition affichée pour un pays résolument tourné vers le développement durable. Le Maroc souhaite en effet porter à 42% en 2020 et à 52% en 2030, la part des énergies renouvelables dans sa production d’électricité. Place à une COP 22 tournée vers l’action qui sera placée sous le signe de la « solidarité universelle ».

De Paris à Marrakech

Un an après la signature de l’accord de Paris, un nouvel acte se jouera début novembre au Maroc. Alors que les Etats-Unis et la Chine viennent de ratifier l’accord, il faudra encore du travail pour qu’il entre en vigueur. Au moins 55 pays représentant au moins 55% des émissions mondiales de gaz à effets de serre doivent le ratifier. Aujourd’hui, 26 Etats représentant 36% de ces émissions l'ont fait. Pour Salaheddine Mezouar, président de la Cop22, cette conférence est une « opportunité pour porter la voix des pays les plus vulnérables face aux changements climatiques, en particulier celle des pays africains et des états insulaires. Il est urgent d’agir devant ces enjeux liés à la stabilité et à la sécurité ».

Le Maroc et les énergies renouvelables

Pour atteindre son objectif de porter à 52% la part des Enr dans sa production d’électricité, le Maroc dispose d’avantages non négligeables. 300 jours d’ensoleillement par an, une vitesse des vents qui atteint en moyenne 9m/s dans les régions du littoral notamment, et des ressources hydriques importantes. Des atouts qui ont permis la création d’un des plus grands parcs solaires au monde, le projet Noor (2000MW de production estimée en 2020), la mise en service de plusieurs parcs éoliens dont celui de Tarfaya, le plus grand en Afrique, et la construction de nouveaux barrages hydrauliques (170 en 2030).

Centrale solaire de Ouarzazate Noor 1




Le COP 22 appel à la « solidarité universelle »

Un des enjeux majeurs de l’accord sur le climat est la nation de « différenciation » entre les pays du nord les plus pollueurs et les pays du sud qui sont les plus impactés par les changements climatiques. Driss El Yazami, chef du pôle de la société civile de la COP22, insiste sur l’importance de la « solidarité universelle ». Il ajoute : « la Cop 22 doit être celle de l’égalité, de la jeunesse et de la démocratie (…) même si les responsabilités historiques et les effets à venir sont inégalement répartis, c’est bien ensemble que nous nous devons de réagir. L’urgence climatique exige de nous en quelque sorte, de retrouver l’universalisme ».

Vidéos : Le Maroc se prépare pour la COP22 2016



Vous avez aimé ce contenu ?
Partagez-le avec votre réseau :
Aucune réaction n'a encore été déposée.

Ajouter une réaction :
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

Voir toutes les Événements


Copyright © 2018 - Éco Energie Solutions - Tous droits réservés - Mentions légales

Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure