Trouver un installateur
près de chez vous

carte de France

Saisissez votre code postal :
 
Ou séléctionnez un département :

Newsletter ÉcoEnergie

Quelle solution pour
votre habitation

Rejoignez notre reseau

Vous êtes un professionnel qualifié dans les secteurs de l'isolation et des énergies renouvelables et souhaitez rejoindre notre réseau d'installateurs ?

Actualités energie

Energies renouvelables : part obligatoire dans le mix énergétique européen

23 mai 2013

Le 22 mai dernier a eu lieu de sommet européen pour l’énergie. Le parlement européen a voté une résolution non législative pour favoriser les énergies renouvelables. Les EnR devront représenter une tranche obligatoire du bouquet énergétique européen d’ici 2030.



Dans ce contexte d’incertitude pour les industriels de l’énergie européens, une politique énergétique européenne se fait attendre. Le parlement a proposé l’adoption d’un nouvel objectif contraignant pour 2030 qui a été voté à 465 voix pour, 177 contre et 46 abstentions.

En ce qui concerne la composition du bouquet énergétique les députés souhaitent que la part des énergies produites à partir de sources renouvelable dépasse les 30% actuels. L’adoption par les députés d’un objectif contraignant pour les énergies produites à partir de ressources vertes a été adopté mais de justesse, 339 voix pour, 336 contre et 19 abstentions. Obligation de promouvoir les énergies vertes donc, en revanche la proposition visant à augmenter la part énergies renouvelables à 40% et 45% du mix énergétique a tout simplement été rejetée.

Les chefs d’Etats européens on montré leur volonté de coopérer pour diminuer la facture énergétique européenne liée aux importations d’énergie, mais se trouvent confrontés à des intérêts énergétiques divergeants, ce qui explique ce vote tout en contradiction.


Ambitions modestes pour les uns, limite de compétences pour les autres

Le bilan demeure tout de même positif, même si aucune mesure tonitruante n’a été votée, l'UE s'est contrainte pour 2020 de réduire de 20% ses émissions de gaz à effet de serre, de diminuer la part des renouvelables dans la consommation à 20% et à réaliser 20% d'économies d'énergie.

L’Europe rappelons le, est un lieu d’échange et de coopération, l’Europe ne peut se positionner comme un organe supra national qui aurait le pouvoir de dominer et de contraindre la volonté des états, or en matière de politique énergétique, il en retourne de la politique intérieure de chaque pays. Et qui dit pays, dit concitoyens, l’Europe renvoie donc à tout à chacun l’appartenance de s’exprimer et de prendre position dans ce domaine.

Tentons de voir ce sommet avec optimisme comme un appel à débat, un questionnement à prolonger dans les mois et les jours à venir, d’autant que le document de travail du conseil indiquait que le but de ce sommet est de définir « une orientation politique avant de laisser le conseil adopter des conclusions concrètes en juin 2013 ».


Vous avez aimé ce contenu ?
Partagez-le avec votre réseau :
Aucune réaction n'a encore été déposée.

Ajouter une réaction :
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

Voir toutes les Énergie


Copyright © 2018 - Éco Energie Solutions - Tous droits réservés - Mentions légales

Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure