Trouver un installateur
près de chez vous

carte de France

Saisissez votre code postal :
 
Ou séléctionnez un département :

Newsletter ÉcoEnergie

Quelle solution pour
votre habitation

Rejoignez notre reseau

Vous êtes un professionnel qualifié dans les secteurs de l'isolation et des énergies renouvelables et souhaitez rejoindre notre réseau d'installateurs ?

Actualités durable

Pollution : faut-il attendre de dépasser le seuil d’alerte ?

20 mars 2014

Après avoir dépassé pendant 5 jours consécutifs le seuil d’alerte aux particules liées aux transports, chauffage et activités industrielles, la lutte contre la pollution est de nouveau à l’ordre du jour. Maintenant que le vent à balayer la pollution hors de nos frontières, à première vue, y-a-t-il des changements à espérer ?

A la veille des élections municipales, la pollution est devenue l’un des thèmes majeurs de la campagne. Encourager le vélo, la marche à pied, le covoiturage, l’utilisation des transports en commun, écarter les véhicules les plus polluants et mettre en avant les véhicules électriques ou hybrides, mettre en place une circulation alterné et diminuer les limitations de vitesse avant les pics de pollutions, ou encore végétaliser les villes, les idées ne manquent pas.

Des conditions climatiques propices à la pollution

Pourquoi la pollution a été si forte la semaine dernière ? Le seuil d’alerte aux particules fines qui se déclenche à partir d’une concentration moyenne quotidienne de 80 microgrammes de particules par m3 d’air, a été largement dépassé pendant 5 jours consécutifs, atteignant même les 110 microgrammes dans certaines régions. La raison évoquée, des conditions anticycloniques peut favorables, conjuguées à des nuits fraiches et une consommation de chauffage élevée, suivies de journées chaudes sans vent, ne permettant la dispersion des polluants.

Il faut changer nos habitudes

Même si effectivement toutes les conditions climatiques étaient réunies pour atteindre ces pics de pollutions, la seule réponse à apporter à ce problème réside en chacun de nous. Ca ne sert à rien de rejeter le faute sur des politiques qui nous ont encouragé à acheter des véhicules diesel pendant des années et arrêtons de pointer du doigt le peu d’industries qu’ils restent en France, essayons plutôt de trouver des solutions concrètes à mettre en place au quotidien. Ces solutions existent et il ne tient qu’à nous de les appliquer, pas besoin d’attendre des décisions politiques.

Comment faire ?

En adoptant quelques gestes éco-responsables ! Evitons au maximum de prendre notre voiture, seul, préférons les transports en commun, le covoiturage et investissons dans les voitures électriques. Evitons de chauffer nos logements au-dessus de 20°, rénovons nos vielles installations de chauffage et isolons nos habitations. Ou encore, achetons nos fruits et légumes à des producteurs locaux, ça fait marcher l'économie locale et sa diminue fortement la pollution liée au transport. Si on s'y met tous, les efforts ne mettront pas longtemps à se faire ressentir. Vous ne croyez pas ?

Vous avez aimé ce contenu ?
Partagez-le avec votre réseau :
Aucune réaction n'a encore été déposée.

Ajouter une réaction :
Vous consentez à ne pas poster de messages injurieux, obscènes, raciste, diffamatoires, menaçants ou tout autre message qui violerait les lois en vigueur.
L'adresse IP de chaque message est enregistrée afin de faire respecter ces conditions.

Voir toutes les Développement durable


Copyright © 2018 - Éco Energie Solutions - Tous droits réservés - Mentions légales

Site internet créé par l'agenceDécrocher la Lune :: Conception et Création de solutions digitales sur mesure